Nos intérieurs se réinventent !

Dossier

Partager l'article :

La tendance est là : nombreux sommes-nous à réinvestir – voire réinventer – notre intérieur pour en faire un refuge réconfortant et protecteur. Tour d’horizon des nouveaux usages en devenir dans nos habitations.

image dossier

1. Un salon polyvalent : vive le canapé, exit la table basse !

 

Le canapé confirme son statut de pièce maîtresse, le temps d’une sieste ou d’un bon film, d’un coup de téléphone ou d’une séance de lecture, d’un petit tour sur la tablette ou d’une soirée en famille. Les salles de sport sont fermées ? Pas de problème, direction le salon ! Pour dégager l’espace à la demande, l’ancienne table basse imposante laisse place à une petite table nomade facile à repousser dans un coin pour étendre son tapis de sol face à l’écran.

 

 

2. Espaces collectifs : l’utile ET l’agréable

Actuellement, la cuisine est bien plus qu’une cuisine : elle est une véritable pièce à vivre, que l’on prend le temps d’aménager et aussi, de plus en plus, de décorer à grands renforts de cadres, luminaires, objets déco et autres plantes vertes. L’objectif ? La rendre accueillante à tout moment de la journée. La table de salle à manger a retrouvé elle aussi ses lettres de noblesse en offrant un nouveau repère intérieur le temps d’un repas, d’une réunion en visio, d’un problème de maths, d’une partie de Monopoly, d’un atelier de couture…

 

3. Télétravail : bien vu, le coin home office !

Depuis un an, les ventes de bureaux pliables et de chaises ergonomiques ont décollé. Visioconférences oblige, on fait plus qu’installer un coin bureau : on le scénarise pour le rendre accueillant, pour soi comme pour nos visiteurs virtuels. Si rien ne nous empêche de participer à une réunion vêtu d’un confortable vêtement d’intérieur – dont les ventes se sont elles aussi multipliées – on soigne l’arrière-plan avec une jolie bibliothèque et en se positionnant non plus face, mais dos au mur.

 

image dossier

Un beau jardin pour 10 000 €

4. Cocooning en chambre : place à la douceur

La chambre a plus que jamais le statut de nid... Le lit, en particulier, est devenu le symbole du refuge : grand (on n’hésite plus à installer un 160 même dans une petite chambre), confortable (vive les gros matelas !) et surtout douillet (à grand renfort de couettes, édredons et autres coussins).

 

 

5. Art de vivre : des cinq continents aux cinq sens

Pour assouvir leur soif de voyages, les Français optent pour l’évasion intérieure grâce à la déco : un plaid « doudou », un voilage vaporeux et des coussins par ici, une bougie parfumée, un tapis et une jolie plante verte par là… Rien de tel pour combler les sens de douceur et de bien-être.

image dossier cas pratique apres

Le regard de Marie Arara, architecte d’intérieur :

image dossier cas pratique

« En nous imposant de nouveaux usages, la pandémie a fait évoluer nos habitations. Ce qui était au départ une obligation est devenu en quelques mois une nouvelle façon d’être, une quête d’harmonie qui transparaît dans les changements que nous apportons à nos intérieurs. »

 

;