L'immobilier en Pays de la loire

Partager sur :

Région réputée aussi bien pour son dynamisme économique que pour sondéveloppement démographique, grâce notamment à une certaine proximité avec la côté atlantique, les Pays de la Loire présente une offre immobilière largement dominée par les maisons à vendre ou maisons à louer.

 

Des prix légèrement inférieurs à la moyenne nationale

 

L'étude des transactions liées à l'immobilier des Pays de la Loire montre que les prix ont tendance à se stabiliser dans les cinq départements que sont la Loire-Atlantique, le Maine et-Loire, la Sarthe, la Mayenne et la Vendée, après une légère baisse au début de l'année. On peut néanmoins constater d'importants écarts en fonction de la localisation géographique. Si une ville comme Angers tire son épingle du jeu avec une bonne situation et des prix relativement abordables (compter environ 2000 euros par mètre carré), il faudra en moyenne prévoir un budget supérieur de moitié pour le même produit à Nantes (soit environ 3000 euros par mètre carré). La proximité de l'Océan Atlantique associé à un bassin d'emploi très dynamique de la ville, particulièrement dans les nouvelles technologies, fait certainement beaucoup pour attirer des acheteurs potentiels. On peut toutefois constater que les prix moyens de l'immobilier en Pays de la Loire restent encore inférieurs à la moyenne nationale, qu'il s'agisse de maisons (2017 euros par mètrecarré) ou d'appartements (2463 euros par mètre carré).

 

Des situations différentes en fonction de la localisation géographique

 


Tous les départements ne sont donc pas placés au même niveau. La Loire-Atlantique est le département le plus cher. Si les appartements se négocient en moyenne à 1700 euros le mètre carré, avec une tendance légère à la baisse (-0,1% sur l'année), pour les maisons, il faut plutôt compter 2800 euros le mètre carré, avec une hausse plus marquée (+3,7%). En Vendée, les appartements sont plus recherchés (1500 euros le mètre carré avec une hausse de 7,2% sur l'année) que les maisons (près de 3000 euros le mètre carré, mais avec une baisse de 2,7%). Sans doute fait-on face à beaucoup de transactions dans le but d'acquérir une résidence seconde en bord de mer ou à de l'investissement locatif. La baisse est par contre confirmée dans le Maine-et-Loire. Le prix moyen des appartements (environ 1700 euros le mètre carré) comme celui des maisons (2000 euros par mètre carré) est en baisse de plus de 3% sur l'année. En revanche, les prix de l'immobilier connaissent un net recul dans la Mayenne, visiblement le moins attractif mais aussi le moins cher des départements de la région. Le prix moyen au mètre carré pour un appartement est d'un peu plus de 1300 euros, en baisse de presque 5% sur l'année, d'un peu moins de 1400 euros pour une maison, avec une baisse de plus de 5% cette fois.

 

Les villes qui tirent leur épingle du jeu

 


Cinq villes principales regroupent une grande partie des transactions immobilières de la région. En effet, Angers (Maine-et-Loire), Laval (Mayenne), Le Mans (Sarthe), Nantes(Loire-Atlantique) et La Roche-sur-Yon (Vendée) représentent les principaux bassins d'emplois, et concentrent par conséquent les annonces dans chaque agence immobilière des Pays de la Loire.

Qu'il s'agisse de maisons ou d'appartements, la ville de Nantes présente les prix les plus élevés, mais avec un niveau plutôt stable. Il faut en effet compter près de 3000 euros lemètre carré (+0,2% sur l'année) pour une maison et 2800 euros le mètre carré (+1%)pour un appartement. Angers, bien que moins chère (environ 2000 euros le mètre carré, pour un appartement ou une maison), enregistre en revanche une forte hausse sur les prixdes maisons, avec presque 6% sur l'année. Si les prix au mètre carré sont relativement similaires pour un appartement à Laval (1700 euros le mètre carré), Le Mans et La Rochesur-Yon (1800 euros par mètre carré) et même pour une maison (1300 et 1500 euros lemètre carré respectivement), ils connaissent une évolution légèrement différente. En effet,si le prix moyen des maisons est en hausse dans ces trois villes, le record étant pour Le Mans avec +4,3%, il n'en est pas de même pour celui des appartements. C'est sur le prix au mètre carré des appartements que la différence de tendance se fait le plus sentir. Alorsque la baisse reste modérée à Laval avec -0,9%, elle se fait en revanche beaucoup plus sentir à La Roche-sur-Yon, avec -3,2% sur l'année. La palme revient à la ville du Mans, avec une hausse significative de +6,4%.

Beaucoup de biens proposés à la location

 


La région disposait déjà d'un grand nombre de biens immobiliers destinés à la location.
D'importants programmes de construction de logements neufs ayant vu le jour ces dernières années, ceux qui recherchent une location n'ont donc que l'embarras du choix, tant en termes d'ancienneté et de qualité, qu'en termes de montant du loyer. En revanche,les contraintes législatives s'appliquant aux propriétaires bailleurs étant de plus en plus fortes, de plus en plus s'interrogent sur la pérennité de leurs choix en qualitéd'investissement. On retrouve donc de plus en plus de biens à vendre, auparavant proposés à la location, dans chaque agence immobilière des Pays de la Loire.

 

Plus de maisons que d'appartements

 


On trouve beaucoup plus d'annonces immobilière pour des maisons que pour des appartements. Environ 75% des logements proposés sont des maisons. Les produits les plus demandés sont des maisons présentant quatre ou cinq pièces et un jardin, preuve également que la qualité de vie à son importance dans la région. Pour trouver un bien de ce type et de bonne qualité, il faut compter sur un budget d'environ 200 000 euros. Le délai moyen s'écoulant entre la mise en vente du bien et sa vente effective est généralement de troismois. Nécessairement, les délais s'allongent si le prix est plus élevé ou si la qualité n'est pas celle attendue. On trouve également des biens de qualité supérieure pour un montant supérieur à 300 000 euros, mais ils sont plus rares.

 

Pour conclure

 


Toute agence immobilière des Pays de la Loire vous le confirmera, si la Loire-Atlantique et la Vendée sont les départements les plus attractifs de la région, le budget sera à prévoir en conséquence. Néanmoins, si l'on s'éloigne légèrement des grandes villes comme Nantes, La Roche-sur-Yon ou Angers, on peut trouver de très bonnes affaires tout en restant proche des grands centres économiques. Le Mans est également à surveiller de près, car la ville est en plein développement, car située entre la côte Atlantique et la région parisienne.